Soins infirmiers : trachéotomie - pansements


Le soin de canule est une réfection de pansement, mais pas comme les autres. Si les bases sont les mêmes en termes d'hygiène, le dispositif est tellement unique que l'organisation est différente, pour des raisons d'hygiène et de confort du patient.

Méthode pour le soin de canule

La trachéotomie est un orifice artificiel réalisé par un chirurgien, dans la trachée, plus exactement entre le deuxième et le quatrième anneau du cartilage de la trachée, sous les cordes vocales, entre la glotte et le sternum. On y insère une canule qui permet le passage d'air de l'extérieur vers les poumons, rendant la respiration possible.

On procède à une trachétomie lorsqu'un patient ne peut plus respirer de façon efficace, à cause d'une pathologie (insuffisance respiratoire, myopathie, maladies neurodégénératives) ou d'un traumatisme et elle est dans ce cas souvent provisoire.

Un patient porteur d'une trachéotomie peut parler (mais parfois sans voix), manger, respirer seul. Mais il a besoin de soins, comme le soin de canule ou l'aspiration bronchique.

Quelle est la différence entre la trachéotomie et la trachéostomie ? La trachéotomie est provisoire, tandis que la trachéostomie est définitive et a lieu après une laryngectomie.

Différents types de canules

La cnaule permet l'abouchement de la trachée à la peau pour permettre la respiration.
  • Canule à ballonnet : posée en post-opératoire ou pour apporter une ventilation assistée, pour les patients sous respirateur. Il n'est pas possible d'émettre un son avec la voix (phonation impossible) avec cette canule.
  • Canule sans ballonnet : il y a un risque de fausse route avec ce dispositif.
canule sans ballonnet
  • Canule fenêtrée ou "parlante" : elle peut être avec ou sans ballonnet. On parle de fenêtre à cause de l'orifice qu'on aperçoit sur le tube
canule fenetree

Réalisation du soin de canule

Le soin est à adapter en fonction du type de canule. Ici, le soin concerne une canule avec ballonnet.

La trachéotomie nécessite un nettoyage quotidien, considérée comme un soin d'hygiène corporelle.
  • Patient installé en 1/2 assiss
  • Matériel : sur un champ stérile, poser la canule neuve, des compresses non stériles, imbibées d'EPPI (Eau Pour Préparation Injectable), d'autres compresses imbibées de bétadine, deux seringues de 20cc, plusieurs dosettes d'EPPI, une sonde d'aspiration ainsi que le système d'aspiration bronchique
  • Vérifier l'étanchéité de la canule : injecter 10cc d'air en enlevant la seringue
  • Dégonfler le ballonnet puis lubrifier sa partie externee à l'aide d'une compresse d'EPPI
  • Réaliser une aspiration bronchique en introduisant la sonde d'aspiration dans la canule, puis une aspiration buccale
  • Nettoyer l'orifice de la trachéotomie (l'ostium) avec des compresses bétadinées
  • Mettre en place la nouvelle canule, d'abord perpendiculairement à l'axe du corps, puis en faisant une rotation pour un bon positionnement du matériel
  • Ôter le mandrin et brancher le respirateur
  • Regonfler le ballonnet
  • Attacher la canule sur le collier cervical

Surveillance pendant le soin

Le soin de canule sert à surveiller et réagir en cas de complication, comme l'apparition de :
  • Granulome (tumeur bénigne)
  • Sténose (=trachéomalacie = trachéobronchomalacie = rétrécissement de la trachée).